Un peu d’histoire ….

Le chanvre est une plante complexe et riche dont les hommes ont depuis des siècles exploité le potentiel pour des usages aussi divers que les textiles ou médicinale …. Il regroupe en effet une grande variété de composés organiques, plus de 400.

Un peu de chimie ….

Le chanvre contient 2 principaux groupes de molécules aux propriétés bioactives reconnues : les terpènes et les cannabinoïdes. Chez l’Homme, les cannabinoïdes ont cette propriété de pouvoir agir directement sur le système nerveux via le système endocannabinoïdal.

Le premier cannabinoïde à avoir été étudié est le tétrahydrocannabidiol, ou THC : c’est le plus présent dans la plante de cannabis, et celui qui possède les propriétés psychoactives et qui développe une addiction.

Le cannabidiol, ou CBD, est le deuxième cannabinoïde à avoir été isolé et fait l’objet d’études approfondies. Les effets de cette molécule sont très différentes de son cousin le THC, ils n’agissent pas sur les même récepteur du corps humain. Sa consommation ne provoque pas les effets du THC, elle n’a notamment pas d’effet psychotrope, et donc n’occasionne pas de perturbation de l’humeur ou de la perception, pas de perte de contact avec la réalité. L’OMS met en avant son effet « relaxant ».

Des études récentes permettent également d’affirmer qu’au contraire du THC, le CBD ne provoque aucune addiction. C’est d’ailleurs l’une des conclusions d’un rapport de l’OMS sur le CBD publié en 2018.

Ces caractéristiques permettent donc l’autorisation de sa consommation en toute légalité, dans un cadre légal strictement défini.

LE CBD : UNE MOLECULE AUX MULTIPLES BIENFAITS

Les effets du CBD font l’objet d’études chez les chercheurs du monde entier. Ils en analysent  les potentiels effets thérapeutiques et leurs mécanismes de fonctionnement dans le corps humain.

Leurs premières avancées permettent de penser que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques et ce dans de multiples sujets de la recherche médicale (aide contre la maladie de parkinson, traitement contre l’épilepsie et certains cancers, sevrage du tabac et alcool, récupération musculaire, problèmes articulaires, déshydratation de la peau. ... ). Et d’après les premiers résultats, il serait notamment efficace pour le traitement de l’épilepsie, de la sclérose en plaques et de certains cancers.

Les études les plus récentes se focalisent sur les effets du CBD en matière de récupération musculaire, de douleurs articulaires, de l’hydratation de la peau, de la stimulation de l’appétit, la gestion du stress / anxiété … Des effets seraient également constatés sur les propriétés du sang (réduction du taux de sucre par exemple), ou la croissance des os…

Néanmoins les institutions françaises ne reconnaissent pas encore officiellement les bienfaits médicaux et thérapeutiques que le chanvre pourrait nous apporter. 

COMMENT OBTIENT-ON DU CBD ?

Nos producteurs partenaires utilisent les génétiques ou graines sélectionnées et approuvées par l’Union Européenne. Ainsi, les plantes de chanvre “bien-être” également appelé CBD sont modifiées sur la base d’un système de bouturage afin de réduire au maximum la teneur en THC et ainsi ne pas dépasser le seuil légal français de 0,2% . 

CBD : UNE SUBSTANCE RECONNUE SANS DANGER ET LEGALE EN FRANCE

Dès 2017, l’Organisation Mondiale de la Santé publie le résultat de ses recherches sur le CBD. Les conclusions des premiers rapports sont édifiantes : « la substance ne semble présenter aucun effet nocif et ne provoquerait pas de phénomène de dépendance pour l’humain. Au contraire, elle pourrait être efficace pour soigner certaines maladies comme l’épilepsie ». L’OMS va encore plus loin et estime qu’« il n’y a aucune raison d’interdire le CBD à l’échelle internationale ».

D’autres études précisent que : « le risque d’une consommation trop excessive du CBD ne se limite qu’à une probable sédation et une grosse fatigue. Aucune autre étude ne révèle les effets secondaires suite à une trop grande consommation de CBD. »

Selon la règlementation française, l’utilisation du chanvre à des fins industrielles et commerciales dans le domaine de l’industrie textile ou automobile, dans les marchés du bâtiment, de la papeterie, de l’oisellerie et de la pêche, des cosmétiques, de l’alimentation humaine et de la jardinerie est tout à fait légale. Elle précise que le CBD en tant que tel n’est pas considéré comme un produit stupéfiant, et n’est donc pas interdit par la loi. 

Ainsi, le CBD est légal en France, à condition de respecter un certains nombres d’obligations strictes. 

Et chez Paper and Leaf, nous nous attachons à respecter l’ensemble de ces obligations :

Nous ne commercialisons que des produits issus de variétés autorisées et vous pourrez le vérifier en consultant nos certificats d’origine.

La teneur en THC des variétés que nous utilisons n’est pas supérieure à 0,2%, conformément à l’article 5B du règlement (CE) n° 1251/1999

Nous croyons aux vertus que nous apporte la nature, via le CBD, mais nous respectons la loi donc nous n’affirmerons pas que le CBD a officiellement des bienfaits thérapeutiques et médicaux

Nos produits sont uniquement prévus pour l’alimentation (via la consommation en infusion ou tisane) et la cosmétique.